Les porte-bonheurs

porte-bonheur-trefle-4-feuilles-alpineinternet.net

Quand l’envie me prend d’attirer la chance ou d’écarter le mauvais sort, je fais usage de mes porte-bonheurs. Bien évidemment, avec ces choses là, il faut d’abord y croire pour que ça marche. Bon nombre de personnes utilisent les mêmes pratiques pour améliorer leur quotidien, aider la richesse, apporter le bonheur, favoriser l’amour, la santé ainsi que toutes autres réjouissances tant espérées dans la vie. Il existe différents types de porte-bonheur dont les objets célèbres comme la main de Fatma, le trèfle à 4 feuilles ou encore le fer à cheval. Mais il y a aussi les chiffres portes-bonheurs, les couleurs, le Feng Shui, etc. Dans cet article, je vous dévoile les secrets de 3 de mes porte-bonheurs préférés que j’utilise en jouant.

Le « lucky bambou »

porte-bonheur-alpineinternet.netLe « lucky bambou » est une plante qui fait partie de la recommandation des maîtres Feng Shui et des praticiens afin d’apporter une amélioration au Feng Shui. C’est mon premier porte-bonheur préféré parce qu’il est sensé m’aider à me créer un espace où je me sentirai en confiance et entièrement redynamisé. De cette manière, je gagne en force et j’affronte facilement les exigences et toute la pression qui m’entoure au quotidien.

Le « lucky bambou » est symbole de la chance et on dit qu’elle attire la fortune et la prospérité dans les affaires. Elle apporte aussi la paix dans le couple et dans la famille. Cette plante peut même favoriser certains événements heureux comme un mariage, une promotion, un diplôme, une fête, etc.

Pour ma part, j’achète des « lucky bambou » quand je commence une nouvelle affaire ou quand je me lance dans un nouveau projet. C’est une plante qui ne demande d’ailleurs pas trop de soin et qui peut pousser dans des endroits sombres.

Le chiffre 9

Dans la culture chinoise que j’apprécie beaucoup, le chiffre 9 est considéré comme un bon chiffre. Dans la prononciation chinoise de ce chiffre « pinyin jiu », on entend en effet le même son que celui du mot « durable ». Le 9 constitue ainsi un chiffre auspicieux que l’on associe généralement aux dragons chinois. Un dragon chinois est par exemple décrit d’une manière générale en termes de 9 attributs. L’animal dispose aussi généralement de 117 écailles – 81 (9×9) mâles et 36 (9×4) femelles. Il existe également 9 formes de dragon et c’est aussi un animal qui met généralement bas 9 enfants. On retrouve les 9 dragons différents sur le mur des neuf dragons qui se trouve dans les palais et les jardins impériaux en Chine. L’appellation « neuf dragons » est aussi attribué à plusieurs endroits célèbres en Chine.

La fève tonka

La fève tonka est aussi appelée la fève du bonheur. Originaire de l’Amérique du Sud, on lui attribue la caractéristique d’une porte-bonheur. On dit que le bonheur est comme une graine, impossible de la forcer à pousser, mais facile de la cultiver. Ainsi, à chaque nouvelle expérience que je vis, je touche la fève tonka que je garde soigneusement dans ma poche, et surtout quand je pars en vacances et randonnées, comme raconté ici.