avis-livre-de-la-jungle

Le 13 avril de cette année 2016, Disney remettait au goût du jour un dessin animé de notre enfance en version numérique et plus vivant. En général il reçoit des bons critiques depuis sa sortie. Le film relate une histoire intrigante pareille que dans le dessin animé intitulé du même nom produit en 1967. Le livre de la jungle est un film captivant grâce à des effets spéciaux très réalistes.

Le livre de la jungle : une histoire passionnante

Rappelons que le livre raconte les aventures de Mowgli, un petit humain élevé dans la jungle par une famille de loups. Mais considéré comme une menace par le terrible tigre Shere Khan, le petit n’est plus bienvenu dans cet endroit sauvage. En abandonnant son foyer de toujours, il se lance dans un voyage passionnant à la découverte de ses origines. La panthère Bagheera son mentor, et son ami l’ours à l’esprit très libre nommé Baloo l’accompagnent dans cette quête. Sur le chemin, ils rencontrent d’autres animaux comme le séduisant python Kaa au regard hypnotique et les singes ainsi que leur Roi Louis un orang-outang géant.

Des personnages convaincants

Après Cendrillon, Disney veut faire vivre les personnages du légendaire dessin animé « Le livre de la jungle » tiré du roman éponyme de Rudyard Kipling. Chaque animal participant à l’histoire est représenté parfaitement avec beaucoup de détails grâce à des images de synthèses très travaillées. Les effets spéciaux opèrent bien pour reconstituer cette jungle indienne luxuriante et sauvage. L’acteur Neel Sethi de seulement 12 ans excelle dans son interprétation. Il possède la malice indispensable au rôle de Mowgli.

Un film adapté à toutes les générations

Bien que les grandes aventures de Mowgli soient une histoire destinée aux enfants dès leur plus jeune âge, le film sorti cette année convient aux jeunes mais aussi aux adultes. En effet,  « Le livre de la jungle » passe des scènes de teneur adulte. Dans le film on observe des scènes de violence, de meurtre et de vengeance. Le film illustre le seul village humain de cet univers verdoyant comme étant l’enfer sur terre. L’histoire et les évènements sont plus intrigants et plus vivants que dans le dessin animé.

Un casting voix très efficace

Le livre de la jungle ou « The Jungle Book » est un film réalisé par Jon Favreau. Plus d’infos sur ce lien. En voix off on remarque que les rôles correspondent bien à chaque acteur. Citons par exemple Ben Kingsley en Bagheera, Bill Murray interprétant Baloo, Scarlett Johanson dans la peau du séduisante Kaa et surtout Christopher Walken jouant la voix du Roi Louie. Ils enregistrent d’excellentes performances sans imiter la voix des animaux dans l’ancien Livre de la jungle.

Je peux dire que « le livre de la jungle » dans cette version a largement révolutionné notre mythe d’enfance des années 60. Il fascine le public surtout grâce à ses effets spéciaux démentiels. Mais sinon, dans le même thème, regarder ce succès.

livre-de-la-jungle-avis

voyage-lituanie

Estonie, pays balte situé le plus au Nord, pas très connu de tous mais moi, j’ai décidé d’élargir mes connaissances donc du coup, j’y suis allée. L’Estonie est ancien pays communiste qui faisait partie de l’URSS qui est depuis 1991 une république. Elle a rejoint l’UE en 2004 et la zone Euro en 2011. Ce pays a une superficie de 45330 km² et 1.300.000 habitants. L’Estonie est composée à 10% d’îles et d’archipel avec plus de 1500 îlots dont les deux plus grands sont Hiiumaa et Saaremaa. Le point culminant de l’Estonie c’est le Suur Munamagi qui mesure 318 m. En Estonie, il y a environ 350.000 russes qui ont un statut assez particulier parce qu’une partie est apatride environ 180.000.

Tallinn

J’ai fait une escale dans la capitale de l’Estonie qui est Tallin. Anciennement en français appelé Reval, Tallinn n’est qu’à 85 km d’Helsinki qui n’est autre que la capitale de la Finlande qu’on peut rejoindre en ferry et environ à 300 km de Riga, la capitale de la Lettonie. La ville est traversée par la rivière Pirita qui donne le nom à un quartier de la ville, la température moyenne y est de 5°. J’y ai fait un tour mais franchement, il faisait froid et c’est normal je crois étant donné que c’est au Nord. J’ai visité beaucoup d’églises, il y en a tellement dans cette ville, surtout orthodoxe. L’ancienne ville de Tallinn regorge de considérables richesses. L’héritage qui s’y trouve est sans prix, cela peut s’apercevoir lors d’une promenade dans la ville. J’y ai bien pris mon temps, en commençant par la place de l’Hôtel de ville, et j’ai totalement était submergée par une ambiance médiévale grâce à ses nombreuses églises, monastères, musées, édifices publics qui datent du Moyen âge, et repris dans un genre gothique et décorés par des portails en pierre. La globalité des bâtisses de style gothique sont là depuis le XVème siècle.

Visite à Kadriorg et Pirita

Kardiorg est un quartier situé à l’Est de Tallinn, construit dans un style rococo surtout célèbre pour le palais bâti pour la femme du tsar Catherine Ier. Ce magnifique palais est bordé par une forêt splendide. Tous les édifices autour ont été rénovés et reconstruits. Dans ce quartier au style excentrique se trouvent deux musées qui sont le musée Mikkel et la maison-musée de Pierre le Grand. Plus récemment, un nouveau musée contemporain s’est mis en place avec une modernité artistique qui s’oppose impérativement avec les constructions aux alentours. C’est très innovant. Juste avant mon départ pour Pirita, je me suis baladée dans les rues de la ville ornées de maisons superbement habillées datant du XIXème siècle. Puis, direction Pirita. Un peu plus à l’Est, se trouve la plage de Pirita. Malheureusement, il ne faisait pas beau donc je n’ai pas pu profiter d’une bonne baignade mais ça ira, j’ai quand même admiré le paysage.

Finalement, c’était un bon voyage où j’ai pu découvrir de nombreuses choses et j’ai pu élargir mes connaissances comme je le voulais, même si ça reste proche de cette nation.

lituanie-voyage